Pour une meilleure navigation sur le site, activez javascript.
page suivante »
    HISTOIRE LITTÉRAIRE DE LYON




                             V.   (SUITE.) (1)



               MONUMENTS LITTÉRAIRES DU Ve SIÈCLE.




   De tous les évêques qui occupèrent, dans les pre-
miers siècles de l'Eglise, le siège episcopal de Lyon, saint
Eucher est assurément l'un des plus eminents, et pour le
talent, et pour la piété'. Son histoire, de même que
celle de la plupart, de ses prédécesseurs, n'a pas laissé
de (races nombreuses. Ainsi que nous l'avons dit plus
haut (2), le témoignage de Cassien le fait naître dans la
partie de la Gaule narbonnaise qu'on appelle aujourd'hui la
Provence. Le P. Colonia, le biographe de saint Eucher qui
semble le mieux informé, croit, en considérant la forme
purement grecque de son nom (3), qu'il descendait de quel-
qu'une des familles patriciennes, grecques d'origine, qui
suivirent le grand Constantin, lorsque ce prince vint établir,
pour un assez longtemps, le siège de son empire dans la
ville d'Arles (4).
  La date de sa naissance peut se placer sans inconvénient

  (1) Voir la livraison de novembre 1868, p. 324.
  (2) V. p. 329, not. 4.
  (3) ÏÂtyjiip, upoç, habile, adroit, expert
  (4) Colonia, ouvr. cité, I,=222.