aller au menu | aller au moteur de recherche | aller au contenu

Bibliothèque municipale de Lyon | Ville de Lyon

retour arrière

10 Résultats.

10
  • Causerie
    Le Progrès Illustré24 juin 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    Causerie Il va bien, le thermomètre ! depuis quinze jours nous le voyons monter quotidiennement à une trentaine de degrés centigrades, et remarquable, indice certain de grandes chaleurs, à ce qu'il paraît. Le comble, c'est que ces taches-là ne viennent jamais seules et qu'on nous en annonce d'ores et déjà toute une série pour
    922 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré17 juin 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    'est produite tout de même, et l’on a pu vérifier ailleurs l'exactitude des formules servant à prédire les mouvements célestes, et cela nous suffit. La science astronomique est une belle chose géométriques, et comme ils ne doivent pas être en retard sur nous pour les sciences exactes, ils comprendraient et nous répondraient par des signaux analogues. On leur ferait alors des
    913 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré28 janvier 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    temps en temps, de-ci de-là, notre pauvre humanité, on arrive encore à s'entendre, mais avec elle, rien de tel. Grâce aux ressources de la science et à l'emploi de mesures énergiques on est parvenu à dompter les plus redoutables fléaux ; la peste, qui menaçait il y a quelques mois d'envahir l'Europe, a pu être localisée en Portugal, et nos médecins français envoyés
    884 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré05 novembre 1899

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    Causerie Quelle que soit l'issue de la guerre actuellement engagée dans le Sud Africain — et malheureusement pour le vaillant petit peuple chanté victoire, et voici que les événements sont loin de tourner à leur avantage aussi promptement qu'ils l'espéraient à l'ouverture de la campagne. Les soldats de l'Oncle Paul ont, en
    984 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré01 octobre 1899

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    gens-là n'a d'égale que leur ingéniosité, aucune difficulté ne les rebute, et l'attrait du bien d'autrui est si puissant chez beaucoup d'entre eux qu'il développe les ressources de leur esprit inventif avec une merveilleuse acuité. On les admirerait parfois, s'il était permis, et si on ne le fait pas, du moins s'accorde-t-on souvent à reconnaître que s
    874 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré24 septembre 1899

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    Causerie Fini, l'été ! Les marronniers de Bellecour, dans une floraison nouvelle et que depuis trente ans nous n'avions jamais trouvée aussi remarquablement abondante, ont beau sembler vouloir nous faire illusion, n-i ni, c'est fini, et le voilà parti bel et bien. Les hirondelles ne s'y sont pas trompées ; d'une aile agile, elles ont
    940 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré09 avril 1899

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    'installer leurs pénates aux extrémités de la ville et même assez avant dans la banlieue, et de s'y transporter, le soir venu, avec la plus grande commodité. C'est l'œuvre des Causerie Un Français résidant à Londres et qui se trouve de passage à Lyon, où il n'était plus venu depuis quelques années déjà, nous
    949 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré28 août 1898

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    nous avons grand tort de nous plaindre, prétextant que les chaleurs que nous subissons n'ont rien d'anormal, et que souventefois elles ont été plus élevées. Et les voilà qui s Réaumur à l'échelle. Et après ? Parce qu'en juillet 1881 le susdit thermomètre atteignit des hauteurs vertigineuses auxquelles il n'est plus arrivé depuis, parce que
    980 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré03 juillet 1898

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    locomotion. Etes-vous pour ou contre l'automobile? Telle est la préoccupation du jour. Et on peut dire en vérité que cette fin de siècle appartient à la voiture sans chevaux. Si, pour plus laid que ces lourds véhicules, aux formes massives, d'où s'échappent, parmi les trépidations, le bruit de ferraille et la fumée, des odeurs insupportables même pour un lampiste
    908 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré07 juin 1891

    Causerie

    Clairefont, Paul
    'œil, ou si vous aimez mieux, elle a dressé l'oreille, ces deux métaphores organiques ayant le même sens, bien qu'elles s'appliquent aux sens de la vue et de l'ouïe. L'homme est vraiment un étrange animal ! et la femme donc ! Tantôt ils cherchent A escamoter un certain nombre de leurs printemps, tantôt au contraire, ils trouvent piquant d
    840 mots
Logo Bibliothèque municipale de Lyon Logo Ville de Lyon

Ajout à votre biblitothèque

Consulter ma bibliothèque

Fermer

Téléchargement

Vous souhaitez télécharger :

Fermer

Partager

Lien permanent vers ce document

Source XML de ce document

METS en partie basé sur le Model Paged Text Object Profile de la Library of Congress. Métadonnées bibliographiques encodé en MODS. Ocr Brut en ALTO. Texte remanié en TEI.

Partagez cette page sur les réseaux sociaux

Fermer

Contactez-nous



Fermer

Poser une question

Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures

Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

Fermer

aidez-nous à décrire ce document !

Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

Merci !



Fermer

Impression du document

Pour une qualité d'impression optimum, votre document est disponible au format "PDF"

Fermer