aller au menu | aller au moteur de recherche | aller au contenu

Bibliothèque municipale de Lyon | Ville de Lyon

retour arrière

101 Résultats.

101
  • Causerie
    Le Progrès Illustré15 juillet 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    pieds, et l’on eût pu faire cuire convenablement des œufs à la coque rien qu'en les exposant pendant quelques minutes aux rayons du soleil. Quelques jours après, par un revirement subit, le mercure dégringolait dans le tube capillaire avec une rapidité non moins vertigineuse que sa montée, et du coup nous retombions aux plus basses
    813 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré01 juillet 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    entrain, dans la conviction – ô faillite de la science! comme dit M. Brunetière — qu'une aurore nouvelle luisait, et que l'heure était venue de s’acquitter de leur besogne quotidienne statistiques sont là pour le prouver, et malgré les plus éloquentes objurgations, la question n'a pas fait un pas. A dire vrai la population du pays ne diminue pas, mais
    926 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré24 juin 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    Causerie Il va bien, le thermomètre ! depuis quinze jours nous le voyons monter quotidiennement à une trentaine de degrés centigrades, et remarquable, indice certain de grandes chaleurs, à ce qu'il paraît. Le comble, c'est que ces taches-là ne viennent jamais seules et qu'on nous en annonce d'ores et déjà toute une série pour
    922 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré17 juin 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    'est produite tout de même, et l’on a pu vérifier ailleurs l'exactitude des formules servant à prédire les mouvements célestes, et cela nous suffit. La science astronomique est une belle chose géométriques, et comme ils ne doivent pas être en retard sur nous pour les sciences exactes, ils comprendraient et nous répondraient par des signaux analogues. On leur ferait alors des
    913 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré20 mai 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    fâcheux renom a été popularisé, par l’Africaine, et il faudrait les supprimer radicalement. Heureusement que d'autres hommes de science sont loin de se montrer aussi en gardent encore les traces nos murs bariolés de débris de papiers multicolores et les nez démesurément allongés d'un certain nombre de candidats notoires qui se flattaient du fol
    854 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré07 avril 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    pied à la rue, et encore n'en serait-on pas plus avancé, car nos logements, si bien tenus soient-ils, sont eux aussi de véritables nids à microbes. Qu'ils vivent donc sous cloche — comme les melons — si cela leur fait plaisir, mais qu'ils nous laissent tranquilles et n'empoisonnent pas nos jours avec leurs périls imaginaires ! Mais non, ils ne
    880 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré25 mars 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    d'averses entremêlées de neige et accompagnées de vilaines bourrasques. Ce n'était pas à faire, après le détestable hiver que nous venons de passer, et il nous devait bien un peu d'exactitude pour nous remettre des désagréments d'une si méchante saison. Mais non, avec le plus parfait sans-gêne il a manqué son entrée, et rien ne dit qu
    890 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré18 mars 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    universités allemandes y étaient accusés de se livrer à des expériences cruelles et souvent dangereuses sur les malades des hôpitaux ; Parmi les faits qui ont été signalés, avec preuves à l, et nous pouvons citer notamment le cas d'un professeur de Breslau qui pour étudier la germination des furoncles s'est livré à toute une série d'opérations sur un enfant malade. Et
    912 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré25 février 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    pensions guère aux désagréments que devait à son tour nous causer l'hiver qui s'achève. Il fera froid, il gèlera ferme, et ce sera tant mieux, pensait-on, et si la bise pique, il sera ainsi d'espoir, et l'idée seule d'un changement de température suffisait à faire prendre à chacun son mal en patience, cependant que sévissaient les plus atroces chaleurs qu'il fût
    837 mots
  • Causerie
    Le Progrès Illustré11 février 1900

    Causerie

    Mauprat, Jacques
    Causerie Tous ces jours derniers, nos rues étaient remplies du plus joyeux vacarme. Tambours battants, clairons sonnants et drapeaux déployés n'avait pas favorisé, ou qui n’avaient pas eu les moyens de s’offrir le luxe d’un remplaçant; nous sommes même loin du service réduit pour les bons numéros et le tirage au sort, à
    925 mots
Logo Bibliothèque municipale de Lyon Logo Ville de Lyon

Ajout à votre biblitothèque

Consulter ma bibliothèque

Fermer

Téléchargement

Vous souhaitez télécharger :

Fermer

Partager

Lien permanent vers ce document

Source XML de ce document

METS en partie basé sur le Model Paged Text Object Profile de la Library of Congress. Métadonnées bibliographiques encodé en MODS. Ocr Brut en ALTO. Texte remanié en TEI.

Partagez cette page sur les réseaux sociaux

Fermer

Contactez-nous



Fermer

Poser une question

Si vous le souhaitez, vous pouvez poser une question relative à ce document aux bibliothécaires.

Le service du "Guichet du Savoir" est chargé d'y répondre en moins de 72 heures

Rendez-vous sur www.guichetdusavoir.org pour poser votre question.

Fermer

aidez-nous à décrire ce document !

Si vous pouvez nous apporter des précisions concernant une date, un lieu, les circonstances ou les personnes représentées, indiquez-les dans ce formulaire.

N'hésitez pas à nous laisser votre nom et e-mail, ils ne seront pas rendus publics.

Merci !



Fermer

Impression du document

Pour une qualité d'impression optimum, votre document est disponible au format "PDF"

Fermer