A NOS AMIS

Nous recevons de toutes parts des lettres de sympathie à propos du triomphe de nos ennemis à Dijon.

De cette ville nous avons reçu plus de 150 lettres de félicitation.

A Lyon, nos ennemis ont eu une défaite éclatante, lundi, au défilé des courses. Sur tout le parcours, les câlins, les grues, ont été accueillies par les cris de « Vive la Bavarde. »

Jamais la bicherie lyonnaise n'avait été tant huée.

Maria Ferrandière, notamment, dont la toilette extravagante attirait les sifflets, a dû donner ordre à son cocher de ne pas traverser le pont Morand.

Allons, Messieurs du Progrès et du Lyon, Loiseau et Git, vous avez oublié de le constater.

Le peuple déteste les grues.

Je combattrai les grues.

Qu'on se rassure, la Bavarde reste de-

bout, résolue à se défendre.

Amis, merci.

BENOIT LOUP

Contenu textuel de l'image : A NOS AMIS
Contenu textuel de l'image : Nous recevons de toutes parts des lettres de sympathie à propos du triomphe de nos ennemis à Dijon.
Contenu textuel de l'image : De cette ville nous avons reçu plus de 150 lettres de félicitation.
Contenu textuel de l'image : A Lyon, nos ennemis ont eu une défaite éclatante, lundi, au défilé des courses.  Sur tout le parcours, les câlins, les grues, ont été accueillies par les cris de « Vive la Bavarde. »
Contenu textuel de l'image : Jamais la bicherie lyonnaise n'avait été tant huée.
Contenu textuel de l'image : Maria Ferrandière, notamment, dont la toilette extravagante attirait les sifflets, a dû donner ordre à son cocher de ne pas traverser le pont Morand.
Contenu textuel de l'image : Allons, Messieurs du Progrès et du Lyon, Loiseau et Git, vous avez oublié de le constater.
Contenu textuel de l'image : Le peuple déteste les grues.
Contenu textuel de l'image : Je combattrai les grues.
Contenu textuel de l'image : Qu'on se rassure, la Bavarde reste de-
Contenu textuel de l'image : bout, résolue à se défendre.
Contenu textuel de l'image : Amis, merci.
Contenu textuel de l'image : BENOIT LOUP

Retour