Gestes du typographe, 6. Ultimes corrections et taquage

titre Gestes du typographe, 6. Ultimes corrections et taquage Exemple, Gestes du typographe, 6. Ultimes corrections et taquage, n° 2
description 1. Une fois que tous les éléments (composition, serrages, châssis) sont en place, on procède à une rapide relecture pour d’éventuelles corrections, à la pince. 2 et 3. La composition devra être d’un niveau parfaitement égal pour l’impression, on procède donc a l’étape du taquage. On dispose donc sur la forme le taquoir, sorte de bloc de bois plat, sur lequel on tape avec un marteau. Les caractères dont certains auraient pu se trouver suspendus un peu plus haut que les autres sont ainsi égalisés. 4. On procède à cette opération sur toute la surface de la forme.
période Non déterminé
Catégories Vox-AtypI Polices(imprimerie) n spécifié
source Gestes de taquage par Fernande Nicaise, typographe. Atelier typographique du musée de l'Imprimerie, Lyon.
localisation Musée de l'imprimerie de Lyon
droits Reproduction payante selon nature de la demande