Marocaines FTF

titre Marocaines FTF Exemple, Marocaines FTF, n° 2
éditeur Fonderie Typographique Française
date d'édition s.d.
description Il faut toujours se méfier de la nomenclature en typographie: les Marocaines de la Fonderie Typographique Française n’ont pas grand lien avec celles de la fonderie Olive. À la fin du XIXe siècle, il était courant de baptiser les caractères de noms de pays. Quand cet usage diminua, le contexte historique colonial a maintenu un certain temps les Marocaines et autres Algériennes comme appellations courantes. Ces Marocaines-ci s’inscrivent dans l’esprit des «latines», au tracé à largeur quasi constante, avec de tout petits empattements triangulaires. Particularités: leur étrange o qui fait penser à un œuf; son r dont la boucle touche à peine le fut; son J en forme de hameçon et les barres centrales horizontales (des E ou H) placées très haut. Une variante étroite est également proposée.
Catégories Vox-AtypI Polices(imprimerie) Incise
source Album d'alphabets pour la pratique du Croquis-Calque, édité spécialement pour le Manuel Français de Typographie Moderne de F. Thibaudeau, Fonderie Typographique Française, Paris, s.d. SDD 75.
localisation Musée de l'imprimerie de Lyon
droits Reproduction payante selon nature de la demande