Véronèse

titre Véronèse Exemple, Véronèse, n° 1
éditeur Deberny
date d'édition s.d.
description Les origines de la nomenclature typographique sont parfois obscures: quel lien voir entre le peintre italien du XVIe siècle et cette typographie fantaisie du XIXe? Et s’agit-il du peintre, où de la ville elle-même? Ces fantasques Véronèses sont très représentatives des caractères de titrage de la fin du XIXe siècle, où règne un incroyable fouillis de styles et de références passées, joyeusement brassées pour aboutir à ces lettres plutôt inclassables. Particularités: les capitales contournées descendent systématiquement en-dessous de la ligne de base; les lettres sont anguleuses et ont leurs bases plus grasses que leurs sommets; arrondis et brisures alternent. La boucle supérieure du g est traversée par un coup de plume; le deuxième fût du h, arrondi, descend sous la ligne de base; les pleins et déliés des lettres rondes o b c d p q sont disposés horizontalement.
Catégories Vox-AtypI Polices(imprimerie) Fantaisie
source Le Livret typographique, spécimen de caractères, Fonderie Deberny & Cie, Tuleu & Girard successeurs, Paris, s.d. SDD 566.
localisation Musée de l'imprimerie de Lyon
droits Reproduction payante selon nature de la demande