Diane

titre Diane Exemple, Diane, n° 3
éditeur Olive
date d'édition 1956
description Parmi les viriles productions de la fonderie Olive (Choc, Banco, Mistral), le Diane semble une frêle jeune fille, perdue dans la vigueur agressive des types de Roger Excoffon. Anglaise légère et classique, elle possède toutefois des déliés relativement anguleux, et certaines de ces lettres (c v) n’ont rien à envier en dynamisme au Vendôme, par exemple. Du point de vue technique, le Diane a la particularité – très appréciée par les typographes d’être – d’être fondu sur plomb droit: malgré sa forte inclinaison (50°), ses types en plombs ne sont pas crantés, c’est-à-dire penchés en forme de losange. Il évite également les crénages, ce qui en fait un caractère beaucoup plus solide que les autres anglaises typographiques.
source Trois scriptes, fonderie Olive, Marseille, s.d. SDD 245/5.
localisation Musée de l'imprimerie de Lyon
droits Reproduction payante selon nature de la demande