Mistral

titre Mistral Exemple, Mistral, n° 8
éditeur Olive
date d'édition 1953
description Le classique absolu de la typographie française du milieu du XXe siècle. Son succès fut total, si bien qu’on le retrouve partout en France, particulièrement sur quantité d’enseignes de bars, boulangeries, boucheries,… Particularités: son j sans point; son Q tracé d’un seul mouvement; sont p à la boucle ouverte; la barre de son t, haute et partant à gauche plutôt qu’à droite. Le Mistral dispose, en plomb, de ligatures on st qu. Une expérience intéressante peut être de comparer le b et le h: ces deux lettres vraiment proche dans le Mistral, mais pourtant parfaitement lisibles et identifiables une fois mises en contexte. L’effet de miroir des caractères en plombs (qui sont gravés «à l’envers» afin d’apparaître «à l’endroit» une fois imprimés) rend, dans le cas du Mistral, la lecture très complexe. C’est pourquoi, dans sa version plomb, le Mistral dispose, gravée en-dessous des lettres elles-mêmes, un autre lettre au dessin classique, pour aider le compositeur (dernière image).
source Type Reference Book for PostScript Users, Agfa, coll. Alan Marshall.
localisation Musée de l'imprimerie de Lyon
droits Reproduction payante selon nature de la demande